1 2 3 4

You are here

ETUDES SCIENTIFIQUES

0 Commentaires

L'objectif de cette étude était d'évaluer et de comparer l'effet d'un éclaircissement sur la microdureté de l'émail humain, lorsqu'on utilise une technique avec ativation de lumière. Trois différentes sources de lumière ont été utilisées, à savoir le light emitting diode (LED), le laser diode et le laser néodyme Nd: YAG.

0 Commentaires

Comparaison de l'efficacité de l'action abrasive et enzymatique de dentifrices blanchissants pour l'élimination des taches de surface: Un essai clinique

Etude comprative sur le blanchiment au laser

0 Commentaires

Le but de cette étude était d'évaluer objectivement et de comparer l'efficacité clinique d'un système de blanchiment au cabinet dentaire à l'aide d'un produit composé de dioxyde de titane imprégnés d'un gel blanchissant utilisé conjointement avec un laser à diode 810 nm par opposition à un système de blanchiment au fauteuil conventionnel. L'étude a été menée dans le département de Prothèse du PMS College en sciences dentaires de Vattapara. L'étude est une étude observationnelle de conception expérimentale.

BLANCHIMENT: 

Les sources lumineuses permettant de potentialiser l'effet du produit d'éclaircissement peuvent être les lampes halogènes, à ultraviolets, à arc à plasma, les lasers et depuis peu les lampes à diode électroluminescente. Une augmentation de la vitesse de décomposition du peroxyde d'hydrogène d'un facteur 2,2 est enregistrée pour chaque élévation de 10° [34].

Effets du blanchiment sur l'émail

BLANCHIMENT: 

Le blanchiment dentaire utilisant des peroxydes est considéré comme une approche de traitement conservatrice qui donne des résultats satisfaisants dans la majorité des cas. Cependant certains rapports ont démontré des effets négatifs liés à ces peroxydes sur les tissus durs et mous de la cavité buccale. Pourtant, dans le but d'obtenir des dents plus blanches en une courte période, de nombreux professionnels multiplient les applications de produits, sans se préoccuper des changements structurels des tissus durs survenant pendant ou après le traitement.

BLANCHIMENT: 

L'objectif principal de cette étude est d'évaluer l'efficacité du dispositif PDPR, associant l'utilisation au fauteuil d'un gel de peroxyde à 15% et d'un procédé électrochimique, sur l'éclaircissement de dents vitales chez 20 patients présentant une dyschromie. Cette évaluation porte sur le suivi des modifications de teinte des dents tout au long de l'étude comparée à celles obtenues sous placebo.

BLANCHIMENT: 

Article paru le : Lundi 15 Février 2010 sur Egora.fr -Dr Alain Chanderot

Alomari et coll. A Randomized Clinical Trial of In-Office Dental Bleaching with or without Light Activation. J Contemp Dent Pract [Internet]. 2010 Jan; 11(1):017-024

Les auteurs ont enregistré le changement de couleur et la stabilité de la décoloration après avoir soumis ou pas, le produit de blanchiment à la lumière de trois illuminateurs différents.

Blanchimentdes dents et rayonnement ultraviolet

BLANCHIMENT: 

Des médecins norvégiens alertent sur les risques associés à une technique censée blanchir les quenottes, reposant sur l’utilisation du rayonnement ultraviolet (UV).

Dans son article, le Dr Ellen Bruzell du Nordic Institute of Dental Materials (Oslo) souligne que ce procédé endommage en fait, la paroi dentaire. Elle a en effet relevé « un nombre plus important de lésions sur des dents blanchies par ultraviolets que sur les autres. Or ces lésions rendent l’émail plus vulnérable ».

Eclairssissement dentaire nocturne

BLANCHIMENT: 

Une étude s'est intéressée au blanchiment sur dents vitales avec des gouttière nocturnes en utilisant un gel à 10% de peroxyde de carbamide.

Une solution de peroxyde de carbamide à 10% équivaut à une solution de peroxyde d’hydrogène à 3,5%, mais dure jusqu’à 10h au lieu d’1h.
La concentration plus forte ne modifie pas la résultat final.
Des gouttière spécifique pour les patients souffrant de Dysfonction de l'Apareil Manducateur ou n’ayant qu’une dent isolée à blanchir, des gouttières spécifiques peuvent être réalisées.

Blanchiment dentaire : une efficacité contestée ?

BLANCHIMENT: 

Une étude récente parue dans la Revue de Restauration Esthétique (J Esthet Restor Dent 2006 ; 18(3) : 155-160) a conclue que l’utilisation de lampes lors du blanchiment relève de l’argument marketing et n’a pas d’intérêt scientifiquement prouvé. Il serait par ailleurs inutile de photoactiver le peroxyde d’hydrogène lors d’un blanchiment interne (Dent Traumatol 2006 ; 23 : 1-3)
De plus il y aurait très peu de recherches indépendantes susceptibles de

Pages

Subscribe to RSS - ETUDES SCIENTIFIQUES