1 2 3 4

You are here

Le blanchiment à la lumière est il vraiment efficace ?

0 Commentaires

BLANCHIMENT: 

L'éclaircissement résulte d'une réaction chimique oxydative qui permet la libération d'un agent blanchissant : l'oxygène naissant. la réaction est accélérée et améliorée par l'association de plusieurs agents oxydants : eau oxygénée, perborate de sodium, peroxyde de carbamide de 10% à 35% et par des moyens annexes comme l'application de chaleur ou l'exposition à la lumière.

Plusieurs systèmes actuels utilisent le blanchiment activé par la lumière. Certains de ceux-ci comprennent le Laser Smile (Biolase Technology) 37 % de peroxyde d'hydrogène, ArcBrite (Biotrol) 30% de peroxyde d'hydrogène, BriteSmile (BriteSmile) 15% de peroxyde d'hydrogène, Rembrandt Smile (Den-Mat) 35% de peroxyde d'hydrogène, Zoom (Discus Dental) 20% de peroxyde d'hydrogène et Luma White Plus (LumaLite) 35% de peroxyde d'hydrogène.

La demande croissante par les clients pour les procédés de blanchiment activés par la lumière, est due à sa publicité par les médias. Cependant, les essais cliniques effectués au Canada montrent constamment que la lumière et la chaleur n'augmentent pas l'éclaircissement dentaire et ne sont pas nécessaires pour le blanchiment de la dent vivante. Le temps de contact et la concentration des ingrédients actifs sont les facteurs importants.(1) L'utilisation des lumières peuvent impressionner les clients, mais elles augmentent le coût et le temps d'occupation de la salle de traitement, elles peuvent causer des brûlures aux tissus mous ainsi que l'augmentation de la température dans la salle de traitement. (2) Tous les systèmes recommandent une gouttière comme supplément à domicile, donc la question reste; est-ce que le bénéfice découle de la lumière ou de la gouttière? 2

Avant de procéder à l'utilisation du système de blanchiment activé par la lumière, demandez au patient s'il prend des médicaments. Certains médicaments peuvent causer une photosensibilité allant de mineure jusqu'à l'extrême. Ceux-ci comprennent les médicaments contre l'acné, contre le cancer, les antidépresseurs, les antihistaminiques, les antimicrobiens, les antiparasites, les antipsychotiques, les diurétiques, les hypoglycémiques et les anti-inflammatoires non-stéroïdes.

La déshydratation de la dent est un effet secondaire commun à toutes les techniques de blanchiment dentaire . Une fois que la dent est déshydratées, elles peuvent sembler plus blanches. Quand la réhydration se produit (habituellement quelques jours), les dents déshydratées "rechutent" vers une couleur plus foncée. Sachant que les dents se déshydratent pendant le blanchissement, on peut se demander quels sont les effets réels du blanchiment rapide au laser en cabinet dentaire. Se pourrait qu'il n'entraine aucun effet réel blanchissant mais qu'il se produise juste une déshydratation passagère des dents ? (3)

Pour mieux comprendre comment une source lumineuse peut déshydrater des dents la théorie doit être expliquée. Dans le blanchiment par rayonement laser, le procédé permet à la lumière d'atteindre la dent à une forte intensité. C'est la lumière infra-rouge et le laser CO2 qui causent les élévations de température les plus importantes. Sous l'effet de cette élévation de température, l'agent de blanchiment à la surface de la dent s'évapore dans l'air, qui est le chemin de moindre résistance. Certes, une certaine part de l'agent de blanchiment infusera dans les dents. Lorsque la lumière illumine la dent, des parties de de la dents plus foncées de la dent comme la chambre pulpaire et la dentine absorbent la lumière plutôt qu'elle ne la reflètent. Cette lumière absorbée est convertie en énergie calorifique. Ceci entraîne de la chaleur, qui se dégage de la périphérie vers l'intérieur. Car la dent ne peut évacuer cette chaleur interne. Ainsi, la température des fluides dans la pulpe et la dentine augmentent. Cette expansion pousse l'eau hors de la dent par la matrice de protéine entourant les tiges d'émail.
Les dents sont poreuses, ainsi pour cette même raison, elles permettront la pénétration d'agent de blanchiment, mais elles permettra la sortie des fluides hors de la dent. Cette déshydratation comme la surchauffe de la dent est ce qui cause la douleur exacerbée qui est souvent rapportée lors des procédures de blanchissement avec la lumière.
Ce phénomène tendrait à prouver qu'utiliser une source de lumière pour blanchir des dents est discutable. Avec une forte lumière, les « fluides dentaire » se déplacent hors des dents.
Mais de ce fait l'agent de blanchiment peut devoir aller à l'encontre de l'écoulement dans les dents. Ceci pourrait conduire à une technique très inefficace, comme l'agent de blanchiment lutte toujours contre le courant. Le résultat final de ce phénomène peut être que les dents perdent l'eau ou se déshydratent et semblent plus blanches pendant un temps provisoire, habituellement autour 72 heures. Ensuite qu'elles ont commencé à récupérer et absorber l'eau de la salive, tout comme une éponge et ainsi redeviennent plus sombre...
Cette hypothèse expliquerait donc les nombreuses "rechutes" de teintes rencontrées après un blanchiment rapide en cabinet dentaire.

Sources et références :
-CRA Newsletter Volume 4, Issue 4, April 2000
-CRA Newsletter Volume 26, Issue 11, November 2002
-Kugel G. Is there a benefit to light-activated tooth whitening? JCDA Point of Care June 2005, Vol. 71, No 6 P420-1
-TeethWhiteningReviews
-Shéma : Shéma d'un blanchiment dentaire à la lumière.
(1) Gel de haute concentration.
(2) Photoactivation par l'utilisation d'une lampe ou d'un laser
(3) migration centrifuge de l'oxygène