1 2 3 4

You are here

La blanchiment dentaire

BLANCHIMENT: 

Extrait d'un article paru dans l'express : publié le 22/07/2009

"Le coût du traitement varie entre 200 et 800 euros. Ne dites pas « blanchiment », mais « éclaircissement », le terme utilisé par les dentistes, dont nous louons, au passage, la modestie !

Les professionnels du sourire obtiennent en effet de très bons résultats sur les dents jaunies, avec un effet plus mitigé sur les dents grises. La technique consiste à mettre les quenottes en contact avec un bon vieil agent éclaircissant, l'eau oxygénée (peroxyde d'hydrogène), que nos grand-mères utilisaient déjà pour décolorer les poils. Le produit traverse la barrière de l'émail et agit sur la couleur en profondeur. Attention : seules les dents naturelles - même dévitalisées - réagissent au produit ; pas les bridges ni les couronnes. Le facteur essentiel de réussite ? Le temps de contact.

La technique la plus efficace consiste à porter toutes les nuits, pendant trois semaines, des gouttières souples emboîtées sur les dents et remplies de gel. Au terme de cet exercice fastidieux, les patients peuvent espérer conserver leur sourire hollywoodien pendant quatre ou cinq ans. D'autres, rebutés à l'idée de dormir avec un tel attirail, préfèrent des séances en cabinet. Mais le praticien utilise alors un gel plus concentré, avec un risque accru de brûlure pour les gencives. Le blanchiment est contre-indiqué chez les personnes ayant les dents usées, trop de plombages ou une tendance au déchaussement, car l'agent actif risque d'atteindre le nerf de la dent et de l'endommager. Il se révèle inutile chez les fumeurs invétérés, la nicotine se redéposant aussitôt sur les dents.

L'avis du Dr François Unger
"Le succès repose sur un bon diagnostic au départ. N'espérez pas éliminer, par exemple, les taches causées par certains antibiotiques ou l'excès de fluor dans la petite enfance, si elles sont trop marquées. Quand le patient applique à la lettre les consignes du dentiste, l'éclaircissement ne présente aucun danger. Les gouttières sont réalisées sur mesure, donc le gel ne s'attaque pas aux gencives."