1 2 3 4

You are here

Informer des risques

BLANCHIMENT: 

Lu dans la presse professionnelle :
"En tant que professionnel de santé, il est de la mission du chirurgien-dentiste d'indiquer au patient que le « blanchiment » n'est pas un acte anodin. Si le peroxyde de carbamide utilisé en ambulatoire n'est pas dangereux, les mélanges à base d'eau oxygénée risquent de brûler les tissus mous en l'absence de protection adéquate. Il est primordial que le patient ne poursuive pas son traitement au-delà de la posologie de son chirurgien-dentiste car l'émail risque d'être fragilisé par dénaturation de ses protéines structurelles. Au-delà des risques potentiels, retenons que l'éclaircissement, plus qu'une urgence, peut être le moyen de rencontrer de nouveaux patients motivés (au moins concernés par l'esthétique) et de les sensibiliser à regarder la globalité de leur bouche."
(Indépendentaire n" 69 Juin 2009)