1 2 3 4

Blanchiment dentaire, quelles contre-indications ?

BLANCHIMENT: 


Chez les patients présentant une usure dentaire accentuée, (émail altéré par abrasion), les effets des principes actifs peuvent entraîner des risques au niveau biologique, et notamment au plan « pulpaire ».
Lorsque les collets sont très fortement dénudés, le principe actif peut traverser facilement la barrière de dentine pour atteindre la pulpe, c’est-à-dire atteindre le système vasculo - nerveux qui irrigue la dent. Là encore les risques sont élevés au niveau pulpaire.

Blanchiment et lampes à haute énergie

BLANCHIMENT: 

L’utilisation de lampes halogènes classiques, à plasma ou l’utilisation de laser Argon est également proposée pour activer la dissociation du principe actif et en augmenter son efficacité.
Les résultats sont assez probants immédiatement, mais non durables dans le temps pour une raison évidente : le temps de contact du principe actif sur la dent est trop faible même à forte concentration. De plus, très fréquemment, une sensibilité post-opératoire est observée rendant nécessaire la prescription d’un anti inflammatoire.

La dentisterie cosmétique

BLANCHIMENT: 

Cette vidéo illustre les possibilités de la dentisterie du sourire et en particulier la mise en place de facettes céramiques sur des patientes aux dents décolorées.


Les lasers, vu leur prix avaient éloignés bon nombre de candidats. Les derniers lasers à diodes, 2 fois moins chers, ont des applications spécifiques au blanchiment des dents.
Les nouveaux lasers à diodes hyper pulsés de la marque DENTAM permettraient selon les données du fabriquant l'éclaircissement des dents de 6 tons en 30 secondes et une seule séance !

L'avis de l'Association Dentaire Française

BLANCHIMENT: 

Une conférence du congrès de l'Association Dentaire Française de 2006 portait sur les produits utilisés et les risques encourus pour le patient lors d'un blanchiment dentaire. La problématique était la suivante :
-quel produit utiliser et pour quelle indication ?
-quelle est la stabilité de ces traitements ?
-quel est le danger de ces traitements pour la dent et pour l’organisme ?
Puis un avis assez mitigé a été donné :

Système ZOOM! et élévation de température

0 Commentaires

BLANCHIMENT: 


Le but de cette étude in vitro était de mesurer l'augmentation de la température de la chambre de pulpe des dents extraites produites par le système de blanchiment ZOOM!™ au fauteuil et pour étudier l'influence de cette lumière en même temps que l'effet du gel de blanchiment sur l'élévation de la température pulpaire.

0 Commentaires

BLANCHIMENT: 

Il a été prouvé par la passé que le blanchiment sur dents vitales avec du peroxyde de carbamide à 10% et des gouttières de nuit avait quelques effets mineurs sur certaines types d'amalgame principalement liées au dégagement de mercure. Dans une étude récente on a remarqué des résidus d'amalgame au niveau de la gouttière de blanchiment au niveau des premières molaires supérieures gauches et droites après un blanchiment des dents pendant une semaine.

Eclaircissement au fauteuil

0 Commentaires

BLANCHIMENT: 

La dyschromie dentaire est un problème courant, plus ou moins préoccupant selon la personnalité de chacun. En effet, elle touche tous les âges de la vie, de l’édification des tissus avant même que la dent ne fasse son éruption, puis tout au long de son existence sur l’arcade. La diversité des manifestations de ces dyschromies est le reflet de la rencontre d’une grande variabilité étiologique avec une structure dentaire complexe, pluritissulaire.

Le traitement des dyschromies de la dent dépulpée

0 Commentaires

BLANCHIMENT: 

Le traitement des dyschromies de la dent dépulpée conduit encore trop souvent à des solutions prothétiques mutilantes. Il existe pourtant une technique simple pour « blanchir » une dent dépulpée, permettant de réserver les techniques plus sophistiquées à des cas particuliers et d’éviter les solutions les plus délabrantes : le blanchiment ou éclaircissement interne en technique ambulatoire.

Mécanismes d’action de l’éclaircissement

0 Commentaires

BLANCHIMENT: 

La couleur naturelle d’une dent, déterminée essentiellement par les propriétés optiques de la dentine (1), peut être modifiée par des dyschromies intrinsèques et/ou extrinsèques (2, 3). En fonction de l’étiologie de ces dyschromies, leur traitement esthétique peut faire appel aux techniques d’éclaircissement. Qu’elles soient réalisées sur dents vitales ou dévitalisées, ces techniques sont toutes basées sur l’utilisation du peroxyde d’hydrogène.

Pages

Subscribe to Blanchiment Dentaire RSS